La descendance de Marcel et Andrée : on s’arrête là.

Quatre arrière-petites-filles : Anaëlle, ou Anaté ou Montaine, encore à naître, de Fred et Camille ; Mélanie et Zoé, filles de Gontran et Naïma ; Maeva, fille de Georges et Carole.

(Question que je me pose : aurait-il fallu parler d’autodafé pour la grand-mère, dans la monoglose de Zoé ?)

À propos de la monoglose de Maeva : mes textes s’agglomèrent bord à bord, formant une crépine veinée ; la monoglose de Maeva est également insérée dans Ananas et Roroto.

Succéderont à leurs monogloses celles de la descendance légitime d’Anatole et Odile, et illégitime d’Anatole et Solange.

Marseille, février 2016.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.